mardi 13 juin 2017

Jolis Coquelicots

Bonjour à toutes,

Bientôt l'été et sans doute l'envie de fleurs de saison !!
Je vous propose aujourd'hui cette réalisation en pâte Pardo réalisable en plusieurs déclinaisons. 






Il vous faudra pour réaliser ce petit collier

Pardo Platine
Pardo Onyx
Encreur Stazon
Tampon Coquelicot
Feutres à alcool n° 218 - 508 - 504 - 304
et au choix pour le montage, du cordon ciré ou un collier métal




Commencer par étaler une plaque de pâte Pardo couleur Platine de environ 13 cm
Tamponner votre tampon "coquelicot" avec l'encreur Stazon à alcool, couleur Timber Brown.


Découper un carré et un rectangle de la taille de la dimension souhaitée
 pour votre pendentif.
(Vous pouvez aussi réaliser une forme ronde ou ovale à vous de choisir, 
le principal étant d'avoir un dessin complet).


 Faire une première cuisson sur un support de manière à donner l'effet bombé à votre pendentif.
10 minutes à 120°


Pour une finition soignée de l'arrière de votre bijou, préparer deux petites plaques 
de pâte Pardo Black un peu plus grandes
 que vos premières pièces


Appliquer votre pâte Black en recouvrant les bords de vos pièces et texturer à 
l'aide d'une brosse à dents.



Vos réalisations peuvent maintenant être coloriées.


Colorier votre dessin avec des feutres à Alcool. Ici pour les coquelicots 
j'ai utilisé le rouge et les deux vert
J'ai ajouté un peu de couleur bleu autour.
Laisser sécher votre coloriage.


Pour réaliser l'accroche de votre pendentif, réaliser un 
(ou deux, en fonction des pièces réalisées) petit cylindre à l'aide 
d'un morceau de tube ou d'une aiguille à tricoter. 



Fixer à l'arrière en appuyant fermement à l'intérieur du cylindre pour bien faire adhérer au pendentif.
Cuire 20 minutes à 120°
Vernir et Assembler selon vos envies.

Pour mes deux modèles :
Le premier sur cour de cou métal.
Le second (ci-dessous) sur quatre rangs de coton ciré maintenu 
par un embout et un mousqueton.





J'espère que cette petite réalisation vous plaira et je vous souhaite " bonne création" 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire