jeudi 7 juillet 2016

Carte "Box Cards" et Studio Light


Bonjour, bonjour,

me voila de retour avec une carte, lorsque j’ai vu ce nouveau gabarit de découpe Craftables « Box Card » de Marianne Design, j’ai su qu’il me le fallait tout de suite. Pourquoi faire ? Je ne savais pas encore, mais le temps de recevoir ma commande, différents projets avaient mûri.

Toutefois pas manque de temps, ces derniers jours, j’ai préparé un projet facile et rapide.



Il faut bien évidemment la Big Shot, avec laquelle j’ai découpé le grand cadre du Craftables « Box Cards » Marianne Design, dans une feuille 30 x 30 cm de Papicolor Crème, et cela 2 fois, afin d’obtenir la partie avant et la partie arrière de la carte.

Sur chacune des 2 parties, j’ai marqué un pli, à l’aide du Scoring Board à 1 cm à gauche et à droite.



1 de ces 2 parties et à mettre de côté pour le moment.

J’ai utilisé le bloc de cartes Studio Light Romantic Summer, dans lequel j’ai choisi une carte format paysage.
Après avoir collé l’image de fond au milieu de la partie gardée, j’ai placé tous les différentes pièces avec des carrés de mousse 2 mm au dos afin de faire le relief.



Ensuite, j’ai ressorti le cadre que j’avais mis de côté, et j’ai collé dessus un rectangle de papier Winter Pastels de Marianne Design, de 11 x 14 cm, en le centrant.

Puis j’ai placé le petit cadre du Craftables « Box Cards » de Marianne Design en le centrant, afin de couper les 2 épaisseurs de papiers, dans la Big Shot.



Une fois cela fait, j’ai superposé les 2 grandes découpes, la face ouverte, sur la face avec la carte, et je les ai collé ensemble par les 2 extrémités, avec du ruban adhésifs double face 6mm.
Et voila, quelques petites décorations ajoutées par ci par là, un texte « Joyeux Anniversaire » avec les autocollants dorés Starform et ma carte est prête à partir.






Pour l’envoi de cette carte, je vais utiliser une enveloppe 156 x 220 mm Papicolor Crème.

J'espère que cette idée vous aura plus, il ne vous reste plus qu'à laisser libre cours à votre imagination.

Créativement, Christine Echavidre




















Aucun commentaire:

Publier un commentaire